Comment fixer vos tarifs en tant que Freelance ?

C’est surement un des aspects les plus discutés du métier, par les clients et les freelances eux-même.

Avec ces quelques lignes, vous arriverez à définir vos prix rapidement, et surtout, à les faire respecter par vos clients. 

Je vais vous expliquer comment faire étape par étape et si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser dans les commentaires, je prendrai le temps de vous répondre. 

C’est en fixant les bons tarifs, que votre statut de freelance vous rendra indépendant sur le long terme. De nombreux livre existe pour vous faire comprendre le monde du freelance, stan leloup avec son livre : votre empire dans un sac à dos en est un excellent exemple.

Établir vos objectifs de vie

La première chose à faire pour bien fixer vos tarifs en freelance, c’est penser à vos objectifs de vie. 

Parce que si vous fixez vos prix sans penser à l’argent que vous voulez chaque mois, vous perdez votre temps.

Votre objectif c’est de vivre, d’être indépendant et d’avoir le temps d’en profiter. 

Vous ne pouvez pas vendre n’importe quelle prestation à n’importe quel prix pour faire rentrer quelques euros sur votre compte en banque.

Tous les freelances qui réussissent ont une grille tarifaire bien précise et ils la respectent pour tenir leur engagement envers eux-même. 

Pour fixer vos tarifs vous devez fixer le montant que vous voulez sur votre compte en banque chaque mois. Est-ce que vous voulez 1000, 2000, 3000, 4000€ ou beaucoup plus ? 

Fixez vos objectifs financiers dès le départ, avant même de commencer votre activité de freelance. Parce que dans le fond, être freelance et ne gagner que quelques euros, ça ne sert absolument à rien. 

Donc ce que je vous conseille vraiment de faire, c’est d’écrire vos objectifs financiers noir sur blanc dans un carnet que vous garderez.

Comprendre son marché

La deuxième étape pour définir le prix de vos prestations, c’est de comprendre votre marché. 

Parce que d’après le marché que vous visez, vous vendrez vos services à quelques dizaines, quelques centaines, voire quelques milliers d’euros.

Et c’est pour ça que je vous conseille de l’analyser dès le départ en suivant ces questions :

  • Qui est votre client type ?
  • Que fait-il de ses journées ?
  • Combien gagne-t-il chaque mois ?
  • Quelles responsabilités a-t-il ?
  • Combien peut-il dépenser sans risque ?
  • Quels sont ses objectifs ?
  • A-t-il un besoin profond auquel vous pouvez répondre ?

Une fois que vous aurez répondu à toutes ces questions, vous aurez déjà une base solide qui vous permettra d’avancer. 

Je vous donne un exemple avec un marché :

  • Mon client type est un patron de startup dans les nouvelles technologies
  • Il passe ses journée à rencontrer des clients pour signer des gros contrats
  • Il a des investisseurs qui lui donnent tout l’argent dont il a besoin
  • Il doit remplir la mission attendue par ses investisseurs
  • Il peut dépenser 5000 -10 000€ sans risque
  • Son objectif est de vendre sa technologie à l’industrie Française
  • Il ne sait pas faire de marketing, il n’a pas de site web, il ne sait pas faire de référencement : sans moi, son entreprise est invisible

Si votre client type est un chef d’entreprise, un employé, un enfant ou une mère de famille, tout est différent. 

Ensuite il faut aussi vous situer dans un milieu, est-ce que vous vous adressez à des gens qui ont de l’argent ou pas ? Et la question du besoin est une des plus importante, est-ce que vous répondez à un besoin profond ?

Si vous ne répondez pas à un besoin profond sur le marché dans lequel vous êtes implanté, alors vous devez changer de marcher. 

Pour vivre, un freelance doit se focaliser sur le besoin des gens, et plus ce besoin est profond plus il a la certitude de réussir. 

Plus le besoin est profond et plus c’est facile de définir ses tarifs quand on est indépendant. Donc conclusion : Cherchez votre client type, regardez son argent, ses besoins, et gardez le marché ou changez de position.

Calculer ses dépenses

Le troisième point très important avant de fixer vos tarifs de freelance, c’est le calcul de vos dépenses. 

Parce que si vous gagnez 3000€ mais que vous ne dépensez plus, vous n’avez aucun intérêt à garder vos clients. On devient freelance pour gagner plus d’argent que ce dont on a besoin. 

Faites le calcul de toutes vos dépenses et soyez précis Les grosses dépenses se font dans les petites habitudes. 

Voilà quelques indices :

  • Vos dépenses en nourritures 
  • Vos assurances (voiture, maison, mobilier, téléphone …)
  • Vos forfaits (Spotify, Deezer, Téléphone, Netflix …)
  • Vos déplacements (métros, voiture, bus …)
  • Votre loyer ou vos prêts
  • Votre café à 3€ par jour …

En fait, pour fixer vos tarifs de freelance, listez d’abord toutes les transactions qui sortent de l’argent de votre compte. 

Prenez les 3 derniers mois et regardez tout ce que vous pouvez diminuer, tous les paiements que vous pouvez arrêter et tous ceux qui reviendront tous les mois.

Par exemple si vous devez dépenser 2500€ par mois pour vivre correctement, votre premier objectif de freelance est 2500€ mensuels. 

Mais ce que je vous conseille de faire, c’est de viser dès le départ, une rémunération deux fois plus élevée que vos dépenses.

Même si le seuil le plus important est celui de vos dépenses obligatoires, quand on est freelance il faut toujours viser plus haut.

Si vous dépensez 2500€, visez 5000€ de rémunération. 

Share:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Table of Contents

On Key

Related Posts

la montre Huawei GT2

La montre Huawei GT2

Ceci est un test de la montre Huawei GT2. La société Huawei est présente sur le marché depuis longtemps et est connue pour ses produits